Le SNI à propos de la cotisation spéciale ‘Corona’ de BPost : « Inacceptable ! Les entrepreneurs ont déjà bien assez de problèmes. »

Catégorie Général
Le SNI à propos de la cotisation spéciale ‘Corona’ de BPost : « Inacceptable ! Les entrepreneurs ont déjà bien assez de problèmes. »


En ces temps difficiles, beaucoup d’entrepreneurs cherchent à faire preuve de créativité pour continuer à avoir un peu de revenus. Ils sont ainsi par exemple nombreux à faire livrer leurs produits via des plateformes comme MyParcel. Bpost a annoncé ce jeudi 09 avril qu’elle appliquerait une cotisation spéciale ‘Corona’ de 25 cents sur chaque paquet envoyé via cette plateforme. « A quoi joue donc BPost ? » fulmine le SNI. « C’est un très mauvais signal envoyé aux indépendants. Il leur faut tout le soutien qu’on peut leur donner en ces périodes de crise. Cette prise de position va complètement à l’encontre de leurs besoins. Elle est incompréhensible et économiquement irrationnelle puisque certains indépendants vont renoncer aux livraisons ou avoir recours à d’autres prestataires. » Il faut que BPost fasse marche arrière !

En ces temps difficiles, de nombreux commerçants qui ont dû fermer leurs portes en raison des mesures décrétées par le gouvernement fédéral cherchent néanmoins des solutions créatives pour continuer à avoir un peu de revenus, dont la livraison de leurs produits. Le SNI est dès lors choqué et inquiet de la décision de BPost d’appliquer une cotisation spéciale ‘Corona’ de 25 cents sur chaque paquet envoyé via la plateforme MyParcel. Cette plateforme est un service de livraison destiné spécifiquement aux boutiques en ligne. 

« Mais à quel jeu joue donc BPost? Cette décision constitue un très mauvais signal envoyé à tous ces commerçants qui cherchent à continuer à avoir un certain revenu et à garder un contact avec leurs clients. » Selon le SNI, la crise touche déjà très fort les commerces. « Près d’un sur dix a déjà affirmé qu’il risque la faillite. Dès lors, ils besoin de tout le soutien qu’on peut leur apporter aujourd’hui ». Ce que fait ici BPost est inouï et surtout totalement inacceptable !

Pour le SNI, « cette décision est surtout totalement économiquement irrationnelle pour l’opérateur. En effet, certains indépendants vont renoncer à effectuer des livraisons ou se tourneront tout simplement vers d’autres prestataires de services. » Le SNI demande donc clairement à BPost de faire marche arrière, de reconsidérer cette décision et d’abandonner immédiatement cette cotisation spéciale ‘Corona’

Partagez